ActualitésLecturesPhotosVidéos

Portes Ouvertes Initiation gratuite ... 8-17 septembre 2020

Image d'illustration de l'article actualité portes ouvertes initiation gratuite 160 septembre 2020Image d'illustration de l'article actualité portes ouvertes initiation gratuite 160 septembre 2020

Dimanche 6 septembre 2020

Portes Ouvertes Initiation gratuite ... 8-17 septembre 2020

LIEU : Gymnase Georges Carpentier 230, rue du Ménil 92600 Asnières sur Seine
Mardi 8 et 15 septembre de 19 h à 20 h 30.
Jeudi 10 et 17 septembre de 19 h à 20 h 30.
Quatre cours gratuits qui s’adresseront à toutes celles et tous ceux qui souhaitent découvrir l’aïkido (complètement novices dans les arts martiaux ou ayant déjà pratiqué).
Vous pouvez venir au nombre de séances que vous souhaitez.
Nota : cours d’essais également possibles toute l’année.
Se munir d’une tenue souple (de type survêtement, pantalon souple, T-shirt). Une tenue pour un autre art martial est bien aussi.
Dans le cadre des journées ouvertes, si vous pratiquez déjà l’aïkido et souhaitez nous connaître, vous êtes les bienvenus à tous les cours adultes de la semaine.
Pour les enfants ou adolescents, cours d’essai gratuit à chaque séance du mardi (voir horaire sur le site <- cliquez ici ->).
Pour le IAÏDO (art de dégainer le sabre et couper), cours d’essai gratuit à chaque séance (horaires voir notre site).
CONTACT : 07 83 10 87 14 / contact@aikido-asnieres.fr

Forum des associations et ... 5 septembre 2020

Image d'illustration de l'article actualité forum des associations et 160 septembre 2020Image d'illustration de l'article actualité forum des associations et 160 septembre 2020

Vendredi 4 septembre 2020

Forum des associations et ... 5 septembre 2020

Attention : nouveaux horaires
Le forum des associations et du bénévolat d'Asnières se tiendra le samedi 5 et le dimanche 6 septembre 2020 de 9 h à 17 h à Asnières sur Seine, Espace Concorde - Francis Delage, 27 rue de la Concorde.
Venez rencontrer l'Aïkido Club d'Asnières (stand 32) !
Plaquette du forum
Notez toutefois que la tenue du Forum est tributaire de l’évolution de la situation sanitaire.

Reprise des cours saison 2020-2021

Image d'illustration de l'article actualité post-it reprise des cours saison 2020 2021Image d'illustration de l'article actualité post-it reprise des cours saison 2020 2021

Vendredi 28 août 2020

Reprise des cours saison 2020-2021

Forum des associations et du bénévolat samedi 5 septembre 2020.
Portes Ouvertes Initiation gratuite à l’AÏKIDO du 8 au 17 septembre 2020.
Premiers cours de reprise :
- cours adultes mardi 1 septembre à 19 h ;
- cours iaïdo jeudi 3 septembre à 18 h ;
- cours seniors vendredi 4 septembre à 11 h 30 ;
- cours enfants/ados mardi 8 septembre à 18 h ou 19 h (voir site).
Merci de préparer votre inscription (info sur ce site).
Cours d'essai gratuit dès le 1er septembre.

Nouveau site et quelques dates de rentrée

Image d'illustration de l'article actualité nouveau site et quelques dates de 160Image d'illustration de l'article actualité nouveau site et quelques dates de 160

Dimanche 26 juillet 2020

Nouveau site et quelques dates de rentrée

Pendant que l’été s’installait, la fin de la saison est arrivée à petits pas, déjà…
Cependant, avant de se retrouver en septembre, nous vous invitons à découvrir ce nouveau site web, où vous retrouverez forcément des éléments familiers, mais aussi quelques nouveautés !
Et pour la rentrée, voici dès à présent quelques dates :
Mardi 1er septembre reprise des cours adultes et début des réinscriptions
Samedi 5 septembre Forum des Associations
Nous vous souhaitons à toutes et tous un très bel été, prenez bien soin de vous et continuez de rester vigilant(e)s !
À très bientôt !

Planning 2020/2021 stages mensuels ... préparation grades DAN

Image d'illustration de l'article actualité post-it planning 2020 2021 stages mensuels 160 grades danImage d'illustration de l'article actualité post-it planning 2020 2021 stages mensuels 160 grades dan

Dimanche 26 juillet 2020

Planning 2020/2021 stages mensuels ... préparation grades DAN

Stages animés par Patrick QUACH 5e dan et Christophe GODET 5e dan.
Tous les stages auront lieu au :
Gymnase CARPENTIER de 9 h 30 à 12 h 30
230 rue du Ménil
92600 Asnières sur Seine
Métro ligne 13 Station Les Agnettes
Parking
(plus de renseignements sur ce site ou au 07 83 10 87 14)
Des changements peuvent avoir lieu, vérifiez nos annonces ou cet article !
dimanche 20 septembre 2020 (*)
dimanche 11 octobre 2020 (*)
dimanche 29 novembre 2020 (*)
dimanche 20 décembre 2020 (*)
dimanche 10 janvier 2021
dimanche 24 janvier 2021
dimanche 21 février 2021 (*)
dimanche 28 mars 2021 (*)
dimanche 25 avril 2021 (*)
dimanche 16 mai 2021
(*) stage validant passage de grade UFA

ACA – Gardons le lien ! (18 juin 2020 ...

Jeudi 18 juin 2020

ACA – Gardons le lien ! (18 juin 2020 ...

Édition numéro 13 du 18 JUIN 2020
Nous vous proposons ce dernier lien vers de la lecture (cliquez dessous !) :
– Le dernier Samouraï : analyse custérienne du film par Jean-Marc Chamot
Nous terminons cette série, sur ce site, aujourd'hui et nous avons pris plaisir de vous la proposer. D'autres choses viendront, restez vigilant-e-s !
À très bientôt nous l’espérons, en vrai cette fois.

ACA – Gardons le lien ! (11 juin 2020 ...

Jeudi 11 juin 2020

ACA – Gardons le lien ! (11 juin 2020 ...

Édition numéro 12 du 11 JUIN 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons un lien vers de la lecture (cliquez dessous !) :
– In Memory – En mémoire de Kuroiwa Yoshio d’Ellis Amdur – traduction française de J.-M. Chamot

ACA – Gardons le lien ! (4 juin 2020 ...

Jeudi 4 juin 2020

ACA – Gardons le lien ! (4 juin 2020 ...

Édition numéro 11 du 4 JUIN 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons un lien vers de la lecture (cliquez dessous !) :
– Arikawa Sadateru, le maître de l'ombre – par Jean-Marc Chamot

ACA – Gardons le lien ! (28 mai 2020 ...

Jeudi 28 mai 2020

ACA – Gardons le lien ! (28 mai 2020 ...

Édition numéro 10 du 28 MAI 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Un regard de bon sens sur l’Aïkido – par Kuroiwa Yoshio
– Entretien de Jean-Marc lors d’un stage à Talence en janvier 2012 (vidéo)

ACA – Gardons le lien ! (21 mai 2020 ...

Jeudi 21 mai 2020

ACA – Gardons le lien ! (21 mai 2020 ...

Édition numéro 9 du 21 MAI 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Le travail à genoux – par Jean-Marc Chamot
– Kuroiwa Yoshio, « démonstration en costume », FRIENDSHIP DEMONSTRATION, Tokyo, 1985 (vidéo)

ACA – GARDONS LE LIEN ! (13 MAI 2020 ...

Mercredi 13 mai 2020

ACA – GARDONS LE LIEN ! (13 MAI 2020 ...

Édition numéro 8 du 13 Mai 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– L'aïkidō en kanji – texte de Nicolas Bernard illustré par Chloé Ménager
Vidéo-conférence mardi 19 mai de 18 h 30 à 19 h 30 (procédure par mail) autour du lexique L'aïkidō en kanji.

ACA – Gardons le lien ! (6 mai 2020 ...

Mercredi 6 mai 2020

ACA – Gardons le lien ! (6 mai 2020 ...

Édition numéro 7 du 6 MAI 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Les saisies en aïkido – par Jean-Marc Chamot
– Happogiri – coupes dans les 8 directions – par Jean-Marc Spothelfer (vidéo)

ACA – Gardons le lien ! (29 avril 2020 ...

Mercredi 29 avril 2020

ACA – Gardons le lien ! (29 avril 2020 ...

Édition numéro 6 du 29 avril 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Humanisme et bienveillance au service d’une vie de pratique (Seconde partie) – entretien entre Jean-Marc Chamot et Marie Apostoloff
– Bokken – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2018 (vidéo)

ACA – Gardons le lien ! (22 avril 2020 ...

Mercredi 22 avril 2020

ACA – Gardons le lien ! (22 avril 2020 ...

Édition numéro 5 du 22 avril 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Humanisme et bienveillance au service d’une vie de pratique (Première partie) – entretien entre Jean-Marc Chamot et Marie Apostoloff
– Ushiro Waza – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2019 (vidéo)

ACA – Gardons le lien ! (15 avril 2020 ...

Mercredi 15 avril 2020

ACA – Gardons le lien ! (15 avril 2020 ...

Édition numéro 4 du 15 avril 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Sugano Seiichi, la mobilité d'un géant – par Jean-Marc Chamot
– Bokuto et aïkido – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2019 (vidéo)
– Si – poème de R. Kipling, traduction A. Maurois, musique R. Kaminski

ACA – Gardons le lien ! (8 avril 2020 ...

Mercredi 8 avril 2020

ACA – Gardons le lien ! (8 avril 2020 ...

Édition numéro 3 du 8 avril 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– L’évolution : Un état d’esprit ? – par Jean-Marc Chamot (article)
– La préparation + aikido (Tenchi Nage & Naname) – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2018 (vidéo)

ACA – Gardons le lien ! (1 avril 2020 ...

Mercredi 1 avril 2020

ACA – Gardons le lien ! (1 avril 2020 ...

Édition numéro 2 du 1er avril 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
– Être en accord avec soi-même – par Jean-Marc Chamot (article)
– Le JO – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2018 (vidéo)

ACA – Gardons le lien ! (25 mars 2020 ...

Mercredi 25 mars 2020

ACA – Gardons le lien ! (25 mars 2020 ...

Édition numéro 1 du 25 mars 2020
Pour maintenir le contact entre nous, nous vous proposons des liens vers de la lecture et des vidéos (cliquez dessous !) :
- Uke, le miroir de Tori – par Jean-Marc Chamot (article)
- La préparation – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2019 (vidéo)

Information Arrêt des Cours

Vendredi 13 mars 2020

Information Arrêt des Cours

LA SITUATION SANITAIRE ACTUELLE NOUS CONDUIT À ARRÊTER TOUS NOS COURS POUR UNE DURÉE INCONNUE.
Cela concerne l'Aïkido et le Iaïdo.

Journées portes ouvertes pour ... des Femmes 2020

Samedi 22 février 2020

Journées portes ouvertes pour ... des Femmes 2020

Mardi 10 & jeudi 12 mars 2020 de 19 h à 21 h 30
L'AÏKIDO CLUB D’ASNIÈRES participe aux journées portes ouvertes à destination des femmes (les hommes sont également les bienvenus) à l’occasion de la journée internationale des Femmes.
Cours gratuits et ouverts sans formalités.
(vêtir une tenue souple, pantalon sport/jogging, T-shirt/sweat-shirt).
Gymnase Carpentier, 230 rue du Ménil – Asnières sur Seine
07 83 10 87 14 / contact@aikido-asnieres.fr
Accès au dojo cliquer ici.

Cours vacances scolaires d’Hiver ... 23 février 2020

Mardi 4 février 2020

Cours vacances scolaires d’Hiver ... 23 février 2020

Cours vacances scolaires d'Hiver du 8 au 23 février 2020 :
Cours aïkido pour tous de 18 à 19 h les mardis 11 et 18 février.
Cours aïkido adultes de 19 h à 21 h les mardis 11 et 18 février.
Cours aïkido adultes de 19 h à 21 h les jeudis 13 et 20 février .
Cours iaïdo de 18 h à 20 les jeudis 13 et 20 février (attention parquet le 13 février - salle de danse).
Cours seniors de 10 h à 12 h les vendredis 14 et 21 février.
Pas de cours enfants/ados.

10e Journées Nationales Portes Ouvertes de L’Aïkido

Lundi 30 décembre 2019

10e Journées Nationales Portes Ouvertes de L’Aïkido

L'Aïkido Club d'Asnières participera aux
10e JOURNÉES NATIONALES PORTES OUVERTES DE L’AÏKIDO
de la Fédération Française d'Aïkido et de Budo (FFAB) :
- 7/01/2020 18 h - 20 h (enfants 1re heure puis ados) ;
- 7/01/2020 18 h - 21 h 30 ;
- 9/01/2020 19 h - 21 h 30 ;
- 14/01/2020 18 h - 21 h 30.
Ouvert à toutes et tous pour découvrir l'aïkido ou notre club si vous pratiquez ou avez déjà pratiqué. Cours gratuits sans contrainte hors tenue adaptée pour bouger.
Infos accès : cliquez ici

Cours vacances scolaires de ... 5 janvier 2020

Samedi 14 décembre 2019

Cours vacances scolaires de ... 5 janvier 2020

Cours vacances scolaires de Noël du 21 décembre 2019 au 5 janvier 2020 :
Cours aïkido adultes de 19 h à 21 h le jeudi 2 janvier 2020.
Cours iaïdo de 18 h à 20 le jeudi 2 janvier 2020.
Pas de cours enfants/ados et pas de cours seniors.
Rappel : stages de préparation dan animés par Christophe Godet et Patrick Quach les dimanches 22 décembre et 5 janvier, le matin de 9 h 30 à 12 h 30, au dojo du gymnase Carpentier.

Cours vacances scolaires de ... 3 novembre 2019

Samedi 19 octobre 2019

Cours vacances scolaires de ... 3 novembre 2019

Cours vacances scolaires de la Toussaint du 19 octobre au 3 novembre 2019 :
Cours aïkido adultes de 19 h à 21 h, les mardis et les jeudis.
Cours aïkido seniors de 10 h à 12 h, le vendredi (pas cours le 1er novembre)
Cours iaïdo de 18 h à 20 le 24/10 et de 17 h 30 à 19 h 30 le 31/10.
Pas de cours enfants/ados.
Rappel : stage animé par Jean-Marc et Germain Chamot le dimanche 3 novembre, toute la journée, au gymnase Laura Flessel à Anières.

Le dernier Samouraï : analyse ... par Jean-Marc Chamot

Image d'illustration de l'article lecture le dernier samouraï 160 analyse 160 jean marc chamotImage d'illustration de l'article lecture le dernier samouraï 160 analyse 160 jean marc chamot

Mercredi 17 juin 2020

Le dernier Samouraï : analyse ... par Jean-Marc Chamot

The Last Samuraï
Le dernier Samouraï : analyse custérienne du film
Le dernier long métrage en date à employer George Armstrong Custer comme repère historique est le fait d’Edward Zwick, passionné par l’histoire du Japon et par le cinéma japonais. Celui-ci, le 1er décembre 2003, mène à terme l’un de ses rêves en réalisant The Last Samurai (Le Dernier samouraï). Si Custer est absent du film, le héros de l’intrigue, le capitaine Nathan Algren, joué par Tom Cruise, a combattu sous ses ordres et la mémoire du Général est évoquée à plusieurs reprises, avec insistance.
Le film commence à la fin du mois de juin 1876. On découvre alors que le capitaine Algren est lié par contrat publicitaire avec la firme Remington. Héros des guerres indiennes et officier du 7e Régiment de Cavalerie sous les ordres de Custer, il expose au public de la foire de Chicago les qualités de la nouvelle carabine à sept coups commercialisée par la marque Remington. Lors de la démonstration projetée sur l’écran au bénéfice du spectateur, il parle de la bataille de la Little Big Horn et la foule semble être au courant.
Algren a participé aux guerres indiennes et des cauchemars le hantent régulièrement, lui rappelant certaines des missions effectuées par les Tuniques Bleues à l’encontre d’indiens que la mise en scène ne permet pas d’identifier. Devenu alcoolique, il revoit sans cesse ce qui ressemble à la bataille de la Washita. Aussi, lorsque son ancien chef, le colonel Bagley, lui propose une mission lucrative il pense qu’en s’éloignant de la

In « Memory » de Kuroiwa ... traduction J.-M. Chamot

Image d'illustration de l'article lecture in 160 memory 160 de kuroiwa 160 j m chamotImage d'illustration de l'article lecture in 160 memory 160 de kuroiwa 160 j m chamot

Mercredi 10 juin 2020

In « Memory » de Kuroiwa ... traduction J.-M. Chamot

Notice nécrologique rédigée par Ellis Amdur à la mémoire de…
Kuroiwa Yoshio (1932/2010)
Introduction d’Ellis Amdur
Kuroiwa Yoshio était un personnage unique à l’Aïkikaï. Quoiqu’étant l’un des plus anciens Shihan de l’après-guerre, il a toujours refusé tout grade après le 6e dan. En fait il avait refusé tout grade jusqu’à ce que Ueshiba Kishomaru (le 2e Doshu) lui demande personnellement d’accepter un 6e dan parce que l’envoyer enseigner dans des dojos sans aucun grade devenait embarrassant. Kuroiwa était provocateur, presque rebelle mais il continua à participer à l’organisation – fonctionnant parfois comme un grain de sable sous une apparence apparemment policée – mais néanmoins largement ignoré. Il était techniquement original avec une forme technique singulière. Aurait-il été différent, et si sa santé avait été meilleure, il aurait pu monter sa propre organisation comme Shioda ou Tomiki l’avaient fait. Au lieu de cela il est resté dans le droit fil de l’Aïkikaï… ou presque, car iconoclaste comme il l’était, il n’était pas partisan de la langue de bois.
D’une certaine manière, il semblait être pris dans une sorte de chiasme temporel remontant à l’époque où il était un jeune boxeur de haut niveau au corps athlétique et un bagarreur de rue quasi invincible mais, aussi, un pratiquant d’aïkido merveilleusement innovant. Si ses traits étaient émaciés c’était parce que, suite à un ulcère, les chirurgiens avaient dû lui retirer la moitié de l’estomac lors d’une importante opération à laquelle il avait néanmoins survécu plusieurs dizaines d’années. En dépit de cette apparente fragilité, Kuroiwa avait l’une des poignes les plus puissantes que j’ai jamais pu ressentir.

Arikawa Sadateru, le maître ... par Jean-Marc Chamot

Image d'illustration de l'article lecture arikawa sadateru le maître 160 jean marc chamotImage d'illustration de l'article lecture arikawa sadateru le maître 160 jean marc chamot

Mercredi 3 juin 2020

Arikawa Sadateru, le maître ... par Jean-Marc Chamot

ARIKAWA Sadateru, le maître de l’ombre
Arikawa Sadateru fut l’une des éminences grises de l’Aïkikaï, Maître de l’ombre, il eut une influence décisive dans l’évolution de la discipline, notamment par son rôle de rédacteur en chef de l’Aïkido Shinbun.
J'aimerais revenir sur la personnalité d'un de ces personnages discrets qui ont souvent joué des rôles considérables dans l'histoire de l'aïkikaï de Tokyo, à savoir... Arikawa Sadateru (1930-2003)...
Lors de mes visites au Japon dans les années 80, je n'avais malheureusement jamais trouvé le temps d'assister au cours du mercredi que cet expert – à la réputation de pratiquant pour le moins « rugueux » – donnait à la maison mère où il avait commencé à pratiquer en 1948. Aussi, lorsqu'au début des années 90, Gérard Gras, Président FFAB de la Ligue d'Ile de France, a proposé de l'inviter par l'entremise de Stéphane Benedetti, j'ai été ravi par la perspective d'avoir enfin la possibilité de suivre son enseignement. Je n'ai pas été déçu car Maître Arikawa s'est véritablement révélé conforme à sa réputation de personnage original.
Il était de taille moyenne – celle d'un japonais de sa génération – mais très solidement bâti. Sa chevelure formait une sorte de touffe noire avec une raie centrale qui agrandissait le volume de sa tête et attirait le regard vers ses yeux qui exprimaient une grande vivacité de pensée et vous transperçaient lorsqu'ils croisaient les vôtres.
Limpidité de l’enseignement
Sur le tatami (mais en dehors également) sa démarche pouvait presque paraître lourde tellement sa stabilité était grande. Cependant, une fois qu'il commençait à pratiquer, on pouvait constater que ce

Un regard de bon ... par Kuroiwa Yoshio

Image d'illustration de l'article lecture un regard de bon 160 kuroiwa yoshioImage d'illustration de l'article lecture un regard de bon 160 kuroiwa yoshio

Mercredi 27 mai 2020

Un regard de bon ... par Kuroiwa Yoshio

Un regard de bon sens sur l’Aïkido
Par KUROIWA Yoshio
Paru dans le magazine anglophone Aiki News N° 66 (Février 1985) / Traduction française : André Hincelin
Puisqu’il n’y a pas de compétition en Aïkido, nous devons réfléchir attentivement à la nature de notre entraînement. L’aspect spirituel de la pratique est également important, mais s’il est exagéré, notre entraînement prend une tournure idéaliste, et l’aspect réaliste est négligé. « Kata » (la forme) et « Waza » (la technique) doivent être correctement reconnues dans la pratique.
De « Kata » vers « Waza ».
Les Katas doivent être pratiqués selon un certain ordre ou selon une méthode prédéfinie, basée sur une relation rationnelle (Riai). Ainsi, nous ne chutons pas parce que nous sommes projetés, mais plutôt parce que nous pratiquons un Kata dont le dessein, pour ce qui nous concerne, est d’être projeté. Une fois que nous maîtrisons un mouvement rationnel (Kata), il s’exprime sous la forme d’un mouvement naturel (Waza). Ce qui signifie que si vous êtes capable d’exécuter un Kata spontanément, en tant que résultat d’une pratique répétée, vous n’êtes plus en train de réaliser un Kata, mais d’exécuter un Waza. À travers le Kata, nous apprenons, et ce, inconsciemment. Autrement dit, tant que les mouvements requièrent notre attention, ce sont des Kata, quand les Kata deviennent spontanés, ce sont des Waza.
Nous pratiquons d’abord les Kata de base (Kihon Waza, techniques de base) pour apprendre les mouvements d’Aïkido. Les basiques sont les modèles (la façon de voir et de penser), et procurent un regard sensé pour observer correctement les choses. Nous devons

LE TRAVAIL À GENOUX – PAR JEAN-MARC CHAMOT

Image d'illustration de l'article lecture le travail à genoux 160 8211 par jean marc 160Image d'illustration de l'article lecture le travail à genoux 160 8211 par jean marc 160

Mercredi 20 mai 2020

LE TRAVAIL À GENOUX – PAR JEAN-MARC CHAMOT

Faut-il se mettre à genoux devant le travail en Suwari waza ?
La question de l’intérêt du travail à genoux en aïkido – que ce soit en Suwari waza ou en Hanmihantachi waza – est de plus en plus régulièrement abordée dans les dojos, sans que, jusqu’à présent, ait pu être définitivement résolue la controverse qui touche aux avantages et aux inconvénients que présentent ces exercices. Chacun des experts interrogés au fil du temps a exposé ses vues en tant qu’enseignant – souvent avec une grande franchise quant à un dogme « traditionaliste » d’ailleurs – en mettant en perspective son propre passé de pratiquant qui a pu à l’occasion être marqué par des souvenirs d’exercices traumatisants. Tout ce que l’on peut lire sur le sujet montre que chacun a honnêtement tenté de prendre un maximum d’éléments en compte afin d’élaborer une ligne de défense aussi cohérente que possible de sa position.
Mon but sera donc d’abord de proposer une sorte d’état des lieux sur ce sujet puis d’envisager modestement quelques pistes de réflexion et quelques approches techniques qui pourraient servir d’outils pour aborder ces positions et exercices de la façon la plus sécurisante possible. Mes propos viseront à proposer quelques garde-fous pour accompagner autant l’enseignant dans sa pédagogie que le pratiquant lambda dans sa pratique, qu’il soit débutant ou confirmé.
Quelques rappels anatomiques fondamentaux…
Pour ce qui intéresse notre pratique, il faut d’abord mettre en perspective le fait que la structure même du genou ne s’est que partiellement modifiée sur la durée (quelques millions d’années durant, tout de même !), sa constitution

Les saisies en aïkido – par Jean-Marc Chamot

Image d'illustration de l'article lecture les saisies en aïkido 160 8211 par jean marc 160Image d'illustration de l'article lecture les saisies en aïkido 160 8211 par jean marc 160

Mardi 5 mai 2020

Les saisies en aïkido – par Jean-Marc Chamot

Les saisies en aïkido, un thème touchant aux fondamentaux de la pédagogie de l’aïkido…
Quid de l’efficacité ?
Parler des saisies en aïkido implique de mettre en perspective la procédure pédagogique la plus couramment employée dans nos dojos. En effet, notre formation fait la part belle à l’étude de cette capacité spécifique de l’être humain qui – comme le disent les dictionnaires – consiste à « saisir, agripper ou retenir… » le corps de l’adversaire en contrôlant manuellement l’un de ses membres ou une partie de ses vêtements.
Avant d’aborder plus précisément ce sujet, peut-être est-il d’abord utile de revenir sur ce qui constitue la raison d’être de tout art martial ou de tout sport de combat, à savoir l’efficacité. Au vu de l’attractivité exercée par les pratiques concurrentes de l’aïkido que le public semble dorénavant trouver plus efficientes, la question se pose de savoir s’il ne faudrait pas revoir les modes opératoires de notre formation. Ne devrait-on pas privilégier dans nos cours une approche plus directement « combative » en lieu et place du parcours « à long terme » actuellement privilégié, ce cheminement qui fait la part belle à l’étude des saisies ? Le but serait de rester attractif et de revaloriser notre crédibilité sans risquer de dénaturer notre pratique pour autant… Une gageure en fait !
Pour reformuler la chose, est-il bien utile de continuer à passer autant de temps à étudier le travail des saisies alors qu’il serait peut-être plus intéressant de prioriser les exercices contre des attaques frappées ? Du point de vue de l’entraînement, quel est véritablement

Jean-Marc Chamot : humanisme et ... pratique (partie 2)

Mardi 28 avril 2020

Jean-Marc Chamot : humanisme et ... pratique (partie 2)

Entretien entre Jean-Marc Chamot et Marie Apostoloff paru dans le numéro Hors-série Spécial Aïkido n°9 de Dragon Magazine (octobre 2015).
Marie Apostoloff : Jean-Marc Chamot pratique l'aïkido depuis plus de quarante an. Il côtoie pendant de longues années certains élèves directs du fondateur et assure même l'interprétariat des stages de maître Sugano pendant près de neuf ans. Chargé de la formation à l’Ecole des Cadres régionaux en Ile de France, la pédagogie est sa seconde passion, la fraternité son crédo. Il retrace avec nous son parcours, d'une richesse exceptionnelle, et se fait un plaisir de nous faire partager sa vision sur le monde du Budo. Au-delà de ses connaissances aussi nombreuses que variées, ce qui m'a particulièrement plus chez Jean-Marc sont ses qualités humaines.
Seconde partie
MA : Comment faites-vous travailler le mental à vos élèves ? Mettez-vous en place des exercices ?
JMC : Oui, j'attends de mes élèves que chaque chute à peine finie, ils soient déjà debout, dans un état de vigilance et de disponibilité. Cette idée va de pair avec le soin mis à ne jamais se laisser abattre. C'est également par le biais de remarques apparemment anecdotiques que je tente de leur apporter du grain à moudre, mais, dans tous les cas, on ne peut pas tout donner au début. Il y a beaucoup (trop ?) d'éléments à prendre en compte, tout le monde n'est pas susceptible d'absorber la même quantité d'informations, chacun se construit à son rythme... Il faut juste essayer de guider ceux qui désirent ce genre d’accompagnement. C'est surtout lorsque les pratiquants commencent à évoluer

Jean-Marc Chamot : humanisme et ... pratique (partie 1)

Mardi 21 avril 2020

Jean-Marc Chamot : humanisme et ... pratique (partie 1)

Entretien entre Jean-Marc Chamot et Marie Apostoloff paru dans le numéro Hors-série Spécial Aïkido n°9 de Dragon Magazine (octobre 2015).
Marie Apostoloff : Jean-Marc Chamot pratique l'aïkido depuis plus de quarante an. Il côtoie pendant de longues années certains élèves directs du fondateur et assure même l'interprétariat des stages de maître Sugano pendant près de neuf ans. Chargé de la formation à l’Ecole des Cadres régionaux en Ile de France, la pédagogie est sa seconde passion, la fraternité son crédo. Il retrace avec nous son parcours, d'une richesse exceptionnelle, et se fait un plaisir de nous faire partager sa vision sur le monde du Budo. Au-delà de ses connaissances aussi nombreuses que variées, ce qui m'a particulièrement plus chez Jean-Marc sont ses qualités humaines.
Première partie
Marie Apostoloff : Quand avez–vous commencé la pratique de l’Aïkido et pourquoi ?
JMC : Mon 1er timbre de licence date de 1972–1973, alors que j'étais en 1ère au lycée. A l'époque j'ignorais totalement l'existence de l’Aïkido et je voulais faire du Karaté ou du Judo.
Je voulais apprendre à me battre et à me défendre. J’appréciais les films de Bruce Lee et je voulais lui ressembler, savoir gérer mon corps dans des situations similaires (Rires). Je ne me rendais pas compte de ce que cela représentait…
C'est finalement un de mes camarades de classe, un Judoka qui s'initiait alors à l'Aïkido qui m'emmena dans mon premier club, dans la banlieue sud de Paris.
MA : Vous vous êtes donc inscrit à votre tout premier cours d'Aïkido, qui était votre 1er enseignant ?
JMC : Mon premier enseignant s'appelle Yvon Penglaou,

Sugano Seiichi, la mobilité ... par Jean-Marc Chamot

Image d'illustration de l'article lecture sugano seiichi la mobilité 160 jean marc chamotImage d'illustration de l'article lecture sugano seiichi la mobilité 160 jean marc chamot

Mardi 14 avril 2020

Sugano Seiichi, la mobilité ... par Jean-Marc Chamot

Sugano Seiichi était le géant débonnaire de l’Aïkido. Doté d’une carrure massive, il avait tous les éléments pour incarner un Aïkido tout en puissance et solidité. Jean-Marc CHAMOT nous explique à quel point il n’en fut rien, Sugano senseï proposant une pratique subtile, mobile et dynamique, où il allégeait le partenaire au lieu de l’écraser. Un témoignage passionnant.
Sugano Seiichi, né en 1939 à Otaru (en Hokkaido) avait pratiqué le judo sérieusement plus de six ans lorsqu'il lut un article de magazine qui parlait de l'aïkido. Il se présenta au Hombu dojo de l'Aïkikaï à Tokyo en 1957 et rencontra Ueshiba Kisshomaru alors responsable de la maison mère. Après un an de pratique, il devint l'un des Uchi Deshi de O Senseï Ueshiba Morihei. Il resta au Hombu dojo jusqu'en 1965 puis partit pour l'Australie, initialement pour accompagner son épouse australienne dans la famille de cette dernière. Ayant beaucoup fréquenté les militaires américains auxquels il enseignait, il s'adapta sans problème à ce nouveau pays, lui qui n'était jusqu'alors jamais sorti du Japon et il y resta et y enseigna l'aïkido jusqu'en 1979.
Lorsque sa vie familiale changea, à l’invitation de son ami Tamura Nobuyoshi, il s'installa ensuite en Belgique pour neuf ans, animant alors régulièrement des stages dans toute l'Europe, et particulièrement à Paris lors de visites quasi mensuelles.
En 1988, il partit pour New York où il enseigna aux côtés de Yamada Yoshimitsu tout en continuant à diriger régulièrement des stages dans le monde entier.
Combat contre soi-même
Sugano Seiichi se définissait comme un "voyageur", toujours intéressé par la découverte du reste du

L’évolution : Un état d’esprit ? – par Jean-Marc Chamot

Image d'illustration de l'article lecture l’évolution 160 un état d’esprit 160 160 8211 par jean marc 160Image d'illustration de l'article lecture l’évolution 160 un état d’esprit 160 160 8211 par jean marc 160

Mardi 7 avril 2020

L’évolution : Un état d’esprit ? – par Jean-Marc Chamot

Et si l'évolution n'était finalement pas autre chose qu'un état d'esprit ?
A travers un exposé bref mais érudit, Jean-Marc Chamot nous invite à nous plonger dans l’histoire de l’Aïkido et l’évolution de sa pratique et son enseignement, étudier le passé nous permettant d’éclairer le présent et de préparer le meilleur futur possible…
Ayant trouvés très intéressants les articles sur l'évolution de notre discipline publiés dans le précédent numéro de Dragon Magazine suite à l'article d'Emmanuel Betranhandy et étant agréablement surpris de constater les positions généralement confiantes des différents auteurs, j'ai proposé à Léo Tamaki – certes un peu tardivement – d'ajouter une petite présentation historique de l'évolution de l'Aïkido au Japon avec l'idée de compléter modestement le regard sur l'évolution de notre discipline... et de toucher du doigt l'esprit de l'Aïkido.
Pour commencer, il me semble nécessaire de rappeler que la « petite histoire » de l'Aïkido est indissociable de la Grande Histoire du monde car ce sont bien les bouleversements vécus par le Japon depuis l'ère Meiji qui ont provoqués l'émergence de personnages remarquables comme Takeda Sokaku et Ueshiba Moriheï ainsi que la création de leurs pratiques. Une grande partie des techniques que nous continuons à apprendre aujourd'hui et le cadre dans lequel nous le faisons sont le fruit "mûr" des mêmes mutations culturelles.
Rappelons pour mémoire que, dès la fin du XIXe siècle, la volonté de modernisation du Japon (via une occidentalisation du système politico-militaire) a été portée par une partie de la classe dirigeante, désireuse qu'elle était de démontrer le potentiel de la nation nippone au reste du monde.

Être en accord avec soi-même – par Jean-Marc ...

Image d'illustration de l'article lecture être en accord avec 160 jean marc chamotImage d'illustration de l'article lecture être en accord avec 160 jean marc chamot

Mardi 31 mars 2020

Être en accord avec soi-même – par Jean-Marc ...

Les deux termes "(Ki) Awase" et "(Ki)" Musubi font intrinsèquement [selon toute vraisemblance] partie de la nomenclature historique des arts martiaux japonais et ont existé bien avant que l'Aïkido "moderne" ne les emploie.
Alors qu'en apparence, ils relèvent plutôt de la sphère conceptuelle que du domaine technique ils jouent, en réalité, un rôle fondamental dans toutes les pratiques martiales nippones. En Aïkido leur usage est néanmoins plus spécifique puisque l'on peut avancer que c'est seulement lorsque Awase et Musubi sont mis en œuvre que le principe "Aïki" peut véritablement se manifester.
Comme toujours, il est nécessaire de définir d'abord un principe par des mots, aussi limitant soient-ils. Nous garderons donc à l'esprit que notre perception analytique bien française différera de celle d'un japonais dont la vision serait plutôt globale
Comme toujours également, si la première difficulté rencontrée par une analyse de ce type réside bien dans son besoin de clarification théorique, le second des soucis rencontrés par le pratiquant émergera lorsqu'il s'agira de mettre la "chose" en pratique.
AWASE et MUSUBI
Awase
Pour tenter de mettre en lumière le sens basique de ce terme, je vais passer par son emploi dans une autre discipline, en l'occurrence le Jodo. Dans cet art, on emploie généralement le terme "Awase" pragmatiquement, pour parler du moment où les pointes des armes en viennent à se croiser, lors de la prise de contact.
Il n'y a donc là rien d'incompatible avec la pratique escomptée en Aïkido, si l'on passe par exemple de l'image du Bokken à celle de la main-épée (Te-katana). Venant du verbe Awaseru qui signifie se rencontrer, le mot

Uke, le miroir de Tori – par Jean-Marc ...

Image d'illustration de l'article lecture uke le miroir de 160 jean marc chamotImage d'illustration de l'article lecture uke le miroir de 160 jean marc chamot

Mercredi 25 mars 2020

Uke, le miroir de Tori – par Jean-Marc ...

Écrire ne serait-ce que quelques mots sur la relation entre Tori et Uke (ou toute autre appellation plus ou moins acceptée de ces mêmes rôles), est loin d'être aisé car – au-delà des polémiques dont il fait l'objet – ce thème touche la plupart des aspects de notre discipline à des degrés divers.
Avant toute chose, il semble nécessaire de rappeler que notre pratique est corporelle et que la meilleure des explications théoriques ne sera jamais aussi pertinente que lorsqu'elle sera démontrée sur le tapis... Quand on aborde un tel sujet, conceptualisation et démonstration sont indissociables. Ce que je vais tenter est donc une véritable gageure.
I) L'HISTOIRE
Même s'il semble évident que, lorsque nous foulons aujourd'hui un tatami français, nous sommes assez loin de la réalité des champs de batailles japonais antérieurs au XVIIe siècle, il est toujours utile de revisiter un peu l'histoire avant d'aborder un quelconque sujet.
Il est maintenant de notoriété publique que les pratiques d'Aïkido sont en grande partie liées aux techniques de combat corps à corps (Yawara, Taï-jutsu ou Ju-jutsu) qui, par le passé, faisaient partie du curriculum de la plupart des écoles d'armes. Les méthodes et techniques que nous pratiquons encore dans l'Aïkido moderne sont majoritairement ‒ mais pas exclusivement ‒ un échantillon de celles parvenues jusqu'à Morihei Ueshiba via Sokaku Takeda, a priori héritier des techniques du clan du même nom. Ces techniques étaient elles-mêmes très probablement issues d'un des Ju-jutsu des castes supérieures du Japon médiéval et prenait en compte l'Oshikiuchi, l'étiquette aristocratique.
Ce rapide rappel historique ne vise qu'à mettre en perspective les diverses

Asnières sur Seine 28-11-2019 Tiki Shewan

Image d'illustration de l'article photographie asnières sur seine 28 11 2019 tiki shewan

Dimanche 24 mai 2020

Asnières sur Seine 28-11-2019 Tiki Shewan

Photographies prises lors du stage d'Asnières sur Seine, animé par Malcom Tiki Shewan, le 28 novembre 2019.

Le Havre 8-12-2018 Jean-Marc Chamot

Mardi 12 mai 2020

Le Havre 8-12-2018 Jean-Marc Chamot

Photographies prises lors du stage du Havre, animé par Jean-Marc Chamot, le 8 décembre 2018.

Kuroiwa Yoshio, démonstration, Tokyo, 1985

Mercredi 20 mai 2020

Kuroiwa Yoshio, démonstration, Tokyo, 1985

Kuroiwa Yoshio, « démonstration en costume », FRIENDSHIP DEMONSTRATION, Tokyo, 1985.

Happogiri – coupes dans les ... par Jean-Marc Spothelfer

Mardi 5 mai 2020

Happogiri – coupes dans les ... par Jean-Marc Spothelfer

Happogiri – coupes dans les 8 directions – par Jean-Marc Spothelfer.

Bokken – par Jean-Marc Chamot, ... 8 décembre 2018

Mardi 28 avril 2020

Bokken – par Jean-Marc Chamot, ... 8 décembre 2018

Bokken – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2018.

Ushiro Waza – par Jean-Marc ... 8 décembre 2019

Mardi 21 avril 2020

Ushiro Waza – par Jean-Marc ... 8 décembre 2019

Ushiro Waza – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2019.

Bokuto et aïkido – par ... 8 décembre 2019

Mardi 14 avril 2020

Bokuto et aïkido – par ... 8 décembre 2019

Bokuto et aïkido – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2019.

La préparation + aikido (Tenchi ... 8 décembre 2018

Mardi 7 avril 2020

La préparation + aikido (Tenchi ... 8 décembre 2018

La préparation + aikido (Tenchi Nage &amp; Naname) – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2018.

Le JO – par Jean-Marc ... 8 décembre 2018

Mardi 31 mars 2020

Le JO – par Jean-Marc ... 8 décembre 2018

Le JO – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2018.

La préparation – par Jean-Marc ... 8 décembre 2019

Mercredi 25 mars 2020

La préparation – par Jean-Marc ... 8 décembre 2019

La préparation – par Jean-Marc Chamot, au Dojo VDB le 8 décembre 2019.